SCENARIOS

CROIX DE BOIS, CROIX DE FER - > Télécharger en pdf <

Court-métrage de 15'

Demain, Chloé rentre en métropole, à la maison.
C'est du moins ce qu'ont planifié ses parents.
Car pour Chloé, chez elle, c'est ici, au cœur de cette île magnifique située dans la mer des Caraïbes.
Et pour notre adolescente, il est absolument hors de question de monter dans l'avion...




LE TIGRE ET LE JARDINIER - > Télécharger en pdf <

Court-métrage de 10' écrit en 2005 dans le cadre du concours de scénario organisé par le département de l'Eure.

Lors de la levée du corps de Claude Monet, en décembre 1926, Georges Clémenceau se souvient d’une conversation qu’il avait échangé avec le peintre dans sa maison de Giverny, en août 1914.

Douze ans plus tôt, en effet, cependant que les deux amis se promenaient autour du fameux jardin d’eau conçu par l’artiste lui-même, Clémenceau avait évoqué avec Monet les tristes évènements qui conduisirent la France à participer à la Première Guerre Mondiale. 

Clémenceau, qui de par sa position est au fait de la progression de la situation, se montre relativement pessimiste au sujet de l’issue du conflit. Monet, bien qu’il se sente concerné par le problème, semble prendre l’incident avec davantage de détachement. « Les fleurs me parlent davantage que bien des hommes », avoue-t-il à son invité. 

Cette confession en amène une autre. Changeant de sujet, Monet fait alors par à Clémenceau de son projet de construire dans son domaine un nouvel atelier, encore plus vaste et plus lumineux que les deux autres, dans lequel il souhaite s’atteler à peindre une nouvelle série de Nymphéas. Clémenceau est enchanté par la nouvelle. Il lui tarde déjà de découvrir ces toiles.

Il ne sait pas encore qu’il lui faudra pour cela attendre huit longues années…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire